L'Archipel, Tiers Lieu éducatif

Ici, on crée un genre de lieu dans lequel on a envie de travailler, d’inviter des amis et des voisins, à nous rejoindre. L’Archipel – Tiers Lieu éducatif – est une structure d’animation expérimentale dédiée aux jeunes et ouverte à tous. Un système éducatif unique et une communauté créative.

Qu’est ce qu’un Tiers Lieu Educatif ?

Un Tiers Lieu éducatif est une structure innovante ouverte à tous et dédiée aux jeunes. Un Tiers Lieu Educatif permet de créer des liens entre les jeunes, les habitants, les entreprises et les institutions. Ensemble, ils créent des projets qui participent au développement et à la transition des territoires.

Un Tiers Lieu éducatif questionne sur la place des jeunes et de l’éducation populaire dans notre société. Il expérimente de nouvelles pratiques éducatives et un nouveau modèle d’accueil adapté aux besoins des jeunes et aux défis de demain. 

Nous avons créé et développé ce concept de Tiers Lieu éducatif depuis près de dix ans. Aujourd’hui,  nous l’expérimentons avec une structure prototype : L’Archipel.

CE QUE NOUS PROPOSONS

Un Tiers Lieu éducatif pour aider les jeunes à construire leurs trajectoires de vie et à prendre des responsabilités collectives dans la cité.

Un lieu où les jeunes peuvent se rencontrer et être en contact avec les adultes.

ORIGINE DU PROJET

La mobilisation d’une équipe

En février 2015, l’équipe du service enfance-jeunesse de Tournefeuille (Toulouse Métropole) démarre une réflexion sur le fonctionnement des structures d’accueil en faveur des jeunes de 15 à 17 ans. La faible fréquentation des jeunes au niveau des Points Accueil Jeune (PAJ) nous interroge.  L’équipe s’accorde sur la nécessité de lancer une enquête au sujet de la jeunesse à Tournefeuille.

Un état des lieux de la jeunesse

En 2016, une étude est menée sur le territoire pour connaitre les besoins et les habitudes des jeunes. Un état des lieux des structures sociales innovantes, des modèles d’économie coopérative et des Tiers Lieux vient enrichir le projet. Ce travail, réalisé en collaboration avec une association de jeunes, confirmera la nécessité de la création d’un nouveau lieu adapté aux attentes des jeunes et à leur envie de s’impliquer dans la vie de la cité.

UNE NOUVELLE APPROCHE PÉDAGOGIQUE

Les expérimentations et interrogations apportées par ce projet nous ont amenées à nous documenter au sujet des nouvelles formes de participation citoyenne, les modèles éducatifs innovants et les Tiers Lieu. Ces outils sont réinvestis dans notre travail auprès des jeunes.

Ces nouvelles formes de participation nous interrogent sur le développement local, la participation politique et le développement économique. Au sein de ces systèmes participatifs, les usagers développent des compétences nouvelles , leur réseau et se créent des expériences.

Finalement, ces nouvelles formes d’accueil nous ont obligées à revoir nos approches et à questionner nos pratiques pédagogiques. C’est donc à la fois par la réflexion/action locale et la découverte d’autres initiatives qu’a germé la nécessité d’ouvrir une réflexion au sujet d’un espace nouveau pour les jeunes. Ainsi, nous avons créé un prototype de structure que nous avons choisi d’appeler un Tiers Lieu éducatif.

Reportage réalisé par les jeunes de l’association AJI pendant la phase d’étude

UN TIERS LIEU ÉDUCATIF

Un nouveau modèle éducatif pour se retrouver, collaborer, créer, coopérer, et partager

L’ARCHIPEL EST UN LIEU :

– DE PARTAGE, DE RENCONTRE ET D’ENTRAIDE

– INNOVANT ET EN CONSTANTE ÉVOLUTION

– QUI TIRE PARTI DE L’INTELLIGENCE COLLECTIVE

– EN LIEN AVEC SON TERRITOIRE

– DANS LEQUEL ON SE SENT BIEN

– UTILE AUX JEUNES ET À LA CITÉ

Le 14 décembre 2018, les jeunes de l’AJI (Association des Jeunes Innovants), et les élus de la ville de Tournefeuille, ont accueilli à l’Hôtel de Ville, dans une ambiance proche d’un show télévisé, près de 300 collégiens et lycéens, de parents d’élèves pour présenter le projet

UN PROJET RÉALISÉ PAR

Le service enfance-jeunesse de Tournefeuille

Depuis 1993, la Fédération Léo Lagrange gère le service enfance de Tournefeuille, et depuis 2015, son service jeunesse. Le service enfance-jeunesse de Tournefeuille garantit une cohérence et une continuité éducative grâce aux : 13 ALAE* présents dans chaque école, 7 accueils de loisirs extra scolaires  (3 – 17 ans), une programmation de journées découvertes, un accompagnement des enfants aux activités associatives de la ville, une présence dans les collèges et le lycée de la commune.

Cette communauté éducative de plus de 300 animateurs travaille à la mise en œuvre d’un projet éducatif global dans tous les quartiers de la commune. Elle est en contact quotidiennement avec la plupart des habitants. Le Tiers Lieu éducatif est une structure de ce service et bénéficie ainsi de plusieurs points d’encrage sur le territoire. Grace à ce service le Tiers Lieu éducatif est connecté à l’ensemble de la population.

*ALAE : Accueil de Loisirs Associé à L’Ecole

Un collectif de jeunes

Parallèlement à la création de l’Archipel, l’équipe d’animation a accompagné la création d’une association : « l’Association des Jeunes Innovateurs » qui a participé au projet depuis son origine et est hébergée au sein du Tiers Lieu. Le bureau et le conseil d’administration sont entièrement composés de jeunes de 15 à 21 ans et l’association compte 96 adhérents. L’AJI est organisée en commissions de travail : économie, international, multimédia et événementiel. 

L’AJI propose un véritable parcours éducatif. En fonction de leurs centres d’intérêts, les jeunes peuvent choisir d’apprendre à monter une vidéo, à mener une réunion, à coudre ou accueillir du public venant consommer au bar. Lorsqu’ils contribuent à un projet culturel ou à un échange international, ce sont tout autant d’expériences qu’ils peuvent valoriser sur leur CV. Tout au long de leur parcours au sein de l’association, nous voyons les jeunes évoluer, gagner en confiance, en maturité et en aisance relationnelle.

Un comité d'éthique

Un comité éthique composé de jeunes de l’association AJI, d’habitants, d’acteurs éducatifs, d’experts dans les champs d’intervention du lieu (journalistes, artisans…) garantit la cohérence entre les actions menées et les besoins des usagers. Il anime la réflexion sur les questions éthiques soulevées par le développement de projets innovants dans le domaine de l’éducation et de la jeunesse. Le comité d’éthique de l’Archipel peut être interpelé par les professionnels et les bénévoles de l’Archipel. Il développe des journées de débat, des colloques et des forums.

LA COÉDUCATION

Le Tiers Lieu éducatif est avant tout une structure ouverte à tous. Le projet est basé sur la collaboration et la coéducation. Il propose aux jeunes de créer des projets avec des habitants, des entreprises et des institutions. Pour mobiliser les publics, l’Archipel s’appuie sur le réseau du service enfance-jeunesse : ses animateurs rencontrent quotidiennement un grand nombre de familles, d’association, de services et de partenaires éducatifs. L’implication des jeunes au sein de cette organisation leur permet d’acquérir des compétences, de l’expérience et de développer leur réseau. 

Afin de répondre aux grands enjeux et défis sociaux de notre époque, nous faisons le choix de placer les jeunes au cœur de la transition territoriale et écologique. Changements climatiques, inégalités grandissantes, hypermédiatisation, migrations… Il est impératif de transformer rapidement nos sociétés et de préparer les jeunes au monde de demain.

L’Archipel est une structure éducative dédiée aux jeunes et ouverte à tous : ce Tiers Lieu éducatif connecte les jeunes aux habitants, aux séniors, aux entreprises, aux institutions… Ensemble, ils mènent des actions concrètes et préparent leur futur. Leurs actions ont un impact local sur la politique, les liens sociaux et l’économie.

En favorisant la coopération et la coéducation, le Tiers Lieu éducatif vise à transformer rapidement la société tout en préparant les jeunes au monde de demain.

UN LABORATOIRE

Le Tiers Lieu a pour vocation d’accueillir des personnes d’âges, de milieux et de cultures différents. Ceci leur permet de se rencontrer et de créer des projets avec d’autres publics (des enfants, des adultes et des séniors…).

Pour accompagner cette altérité, nous travaillons au développement et à la modélisation d’une méthode participative avec des chercheurs de l’université Toulouse Capitole :

Pascal ROGGERO, Professeur en Sociologie à l’Université Toulouse Capitole, Responsable du Master 2 Economie du développement des territoires

Georges DHERS, Docteur en économie – Animateur Développeur, spécialiste des dynamiques de groupes, auteur du livre « Le pouvoir d’agir de citoyens »

Cette méthode prend la forme de groupes de parole de deux à trois heures, appelés « groupes d’émergence ». Elle se base sur les motivations intrinsèques des participants. Elle permet de créer rapidement des liens forts entre des personnes qui ne se connaissent pas forcément et de faire émerger des groupes projet sur le territoire.  

Avec cette méthode, l’Archipel – Tiers Lieu éducatif – devient un outil de développement territorial.

Cette méthode pourrait être utile à de nombreux lieux travaillant à la rencontre entre différents groupes sociaux et participant à la transition des territoires.

LES MÉDIAS OUTILS D'ÉMANCIPATION

L’Archipel intègre pleinement les nouvelles technologies de l’information et de la communication dans son fonctionnement. L’équipe assure une présence éducative active sur internet. En complément du travail mené sur la structure, l’accompagnement des jeunes, l’organisation de la structure et de ses actions sont communiqués quotidiennement sur les réseaux sociaux.

Le Tiers Lieu a fait de l’éducation aux médias une priorité et permet à tous l’accès à du matériel professionnel de production audiovisuelle. Les jeunes peuvent aiguiser leur esprit critique et exercer leur citoyenneté. En réalisant des reportages et des interviews, ils deviennent citoyens actifs, visibles de tous et acquièrent des compétences qu’ils pourront réinvestir tout au long de leur vie.

Le pole multimédia de l’Archipel développe une TV participative dans laquelle tous les habitants peuvent s’investir. Cet outil coopératif participe à la vie de la commune en mettant en lumière les événements, les initiatives et les personnes qui participent à la transition territoriale et écologique, à la vie culturelle… 

Plateau radio  – Projet Journalisme et partenariat avec l’École de journalisme de Toulouse

 

VERS NOUVEAU MÉTIER

En s’impliquant dans le développement du territoire, les animateurs de l’Archipel – Tiers Lieu éducatif – questionnent le métier d’animateur. En s’émancipant du seul domaine du loisir, ils accompagnent les jeunes, les habitants, les institutions et les entreprises pour favoriser l’émergence de projets communs. Leurs connaissances des dynamiques et des réseaux locaux leur permettent de mobiliser les ressources nécessaires et de garantir l’adhésion du public au projet. Un centre de ressources pédagogiques met à disposition des professionnels du monde de l’éducation des livres et outils pédagogiques. 

Ce nouvel espace est un trait d’union entre la qualité de l’action éducative menée sur la ville et les attentes nouvelles d’une jeunesse face aux défis d’une société en pleine mutation.

Fidèle aux valeurs de l’Éducation Populaire et à la démarche de Développement Durable, cette structure est un lieu d’éducation dont la réussite dépend de la mobilisation de toutes les compétences du territoire pour que chacun, quelque soit son rôle, se sente concerné et impliqué dans l’accompagnement des jeunes.